L'Egypte - Clé des stratégies au Moyen-Orient  Envoyer

La forte mainmise du pouvoir égyptien depuis 1981 sur la vie politique et médiatique, une opposition, certes réactive, mais qui reste cependant divisée et la priorité – pour le citoyen lambda – des questions aussi vitales que l’autosuffi- sance alimentaire et l’emploi rendent peu probable un changement imminent des équilibres politiques intérieurs égyptiens. À moins que n’éclate une explosion sociale, à l’image des émeutes du pain en avril 2008, ou n’apparaisse une nou- velle donne politique résultant d’un attentat. Il n’est pas impossible que ce type d’action préfigure une gestion exclusivement sécuritaire du pays. Le président Hosni Moubarak, âgé de 80 ans, réélu pour six ans en 2005, veut engager des réformes ambitieuses tardives, souvent trop radicales aux yeux d’une partie des Égyptiens que l’impatience marquée par la misère et l’analphabétisme en pro- vince exaspère de plus en plus. La corruption règne sur fond d’affairisme et de népotisme. Le raïs manœuvre entre « stabilité » politique et autocratie.
Au sein du monde arabe l’Égypte joue un rôle central. La guerre Iran-Irak, l’invasion du Koweït, la guerre du Golfe, le conflit permanent israélo-palestinien, l’occupation américaine de l’Irak, la déstabilisation du Liban et l’enjeu syrien, le drame du Darfour, autant de crises et de conflits dans lesquels le pays est sol- licité. Une instabilité régionale chronique où la diplomatie secrète égyptienne joue les médiateurs en coulisse. Officiellement elle tend vers un apaisement des tensions, un règlement des contentieux et un rapprochement politique entre les dirigeants arabes divisés. Toutefois, si un changement démocratique s’opérait en Égypte, il pourrait s’étendre à l’ensemble du monde arabo-musulman. Le pays, État-phare, conserve un poids historique et culturel indéniable au Moyen- Orient. Sur la scène internationale le volet politique UE/États-Unis/Égypte est mêlé d’éloges mitigés de critiques.
Le vent du changement démocratique va-t-il souffler sur le pays des Pharaons avant 2011? Quel a été le contexte géopolitique régional et international dans lequel évolue la diplomatie égyptienne depuis 1981 ? Idéalisme américain versus realpolitik à la française ? Égypte/États-Unis: relations d’intérêts?  Quid de l’après Moubarak ? Égypte et Iran : deux puissances militaires en devenir ? Où en est-on du dialogue israélo-palestinien pour la paix ?
Ce livre, entre chronologie des événements, analyse et étude prospective du narrateur, retrace près de trente ans du régime égyptien. Il tente de répondre à ces questions d’actualité et à bien d’autres tout en proposant des pistes de réflexion sur l’avenir de l’Égypte au XXIe siècle.
Colonel (CR) de l’armée égyptienne, l’auteur est aujourd’hui journaliste, expert en stratégie militaire. Il a publié une série d’ouvrages politiques et historiques sur l’Égypte.